ET SI ON LISAIT!!!

mercredi 29 mai 2013

LA DERNIÈRE VALSE DE MATHILDA - TAMARA McKINLEY

4c6f6939

 

 

 

9782352870180

 

 

Quatrième de couverture : 

 

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse.

Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant...

Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ?

Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.

 

 

442ewqsu

 

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


BAGUETTES CHINOISES - XINRAN

4c6f6939

 

 

xinran-baguettes-chinoises

 

 

Résumé :

 

"Je vais leur montrer, moi, à tous ces villageois, qui est une baguette et qui est une poutre !"

C'est ce cri qui a donné envie à Xinran d'écrire cette histoire. Celle, lumineuse, chaleureuse, émouvante, de trois soeurs qui décident de fuir leur campagne et le mépris des autres, pour chercher fortune dans la grande ville.

Soeurs Trois, Cinq et Six n'ont guère fait d'études, mais il y a une chose qu'on leur a apprise : leur mère est une ratée car elle n'a pas enfanté de fils, et elles-mêmes ne méritent qu'un numéro pour prénom. Les femmes, leur repète leur père, sont comme des baguettes : utilitaires et jetables. Les hommes, eux, sont des poutres solides qui soutiennent le toit d'une maison.

Mais quand les trois soeurs quittent leur foyer pour chercher du travail à Nankin, leurs yeux s'ouvrent sur un monde totalement nouveau ; les buildings et les livres, le trafic automobile, la liberté de moeurs et la sophistication des habitants...

Trois, Cinq et Six vont faire la preuve de leur détermination et de leurs talents, et quand l'argent va arriver au village, leur père sera bien obligé de réviser sa vision du monde.

C'est du coeur de la Chine que nous parle Xinran. De ces femmes qui luttent pour conquérir une place au soleil. De Nankin, sa ville natale, dont elle nous fait voir les vieilles douves ombragées de saules, savourer les plaisirs culinaires et la langue truculente de ses habitants. Et d'un pays, la Chine, que nous découvrons par les yeux vifs et ingénus des trois soeurs, et qui nous étonne et nous passionne car nous ne l'avions jamais vue ainsi.

 

 

 

442ewqsu

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

RU - Kim Thúy

4c6f6939

 

 

Ru-de-Kim-Thuy

 

 

Quatrième de couverture : 

Une femme voyage à travers le désordre des souvenirs : l'enfance dans sa cage d'or à Saigon, l'arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam apeuré, la fuite dans le ventre d'un bateau au large du golfe de Siam, l'internement dans un camp de réfugiés en Malaisie, les premiers frissons dans le froid du Québec. Récit entre la guerre et la paix, ru dit le vide et le trop-plein, l'égarement et la beauté. De ce tumulte, des incidents tragi-comiques, des objets ordinaires émergent comme autant de repères d'un parcours. En évoquant un bracelet en acrylique rempli de diamants, des bols bleus cerclés d'argent ou la puissance d'une odeur d'assouplissant, Kim Thúy restitue le Vietnam d'hier et d'aujourd'hui avec la maîtrise d'un grand écrivain.

 

 

442ewqsu

 

 

MON AVIS : 

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

L'ÎLE DES BEAUX LENDEMAINS - CAROLINES VERMALLE

4c6f6939

 

 

84872218_o

 

 

 

Quatrième de couverture : 


À soixante-treize ans, Jacqueline découvre que son coeur en a dix-sept et abandonne tout, décidée à remonter le temps vers les promesses de sa jeunesse. Marcel, son époux délaissé, affronte la descente de la Loire et toutes les rivières de l'enfer pour partir à sa recherche. Leurs chemins croisent ceux de Paul, ancien prêtre et amateur astronome, fasciné par une étoile morte à l'aube du monde, et de Nane, aristocrate gouailleuse et rebelle, qui panse les plaies des âmes en peine avec les douceurs de l'Île-d'Yeu. C'est auprès d'elle que Jacqueline fera le plus beau des apprentissages : celui de la liberté. 

Ils ont trois cents ans à eux quatre, et leur aventure commence tout juste. Tissée de poésie, d'espoir et de lumière, l'histoire de gens ordinaires qui découvrent qu'il n'est jamais trop tard pour devenir soi-même.

 

 

 

 

 

442ewqsu

 

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 17:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 22 mai 2013

CHAGRIN D’ÉCOLE - Daniel PENNAC

4c6f6939

 

 

9782070396849

 

 

Quatrième de couverture :

- Un livre de plus sur l'école alors?
- Non, pas sur l'école! Sur le cancre, Sur la douleur de ne pas comprendre et ses effets collatéraux sur les parents et les professeurs.

Prix Renaudot 2007

 

 

chagrin-d-ecole

 

 

 

442ewqsu

 

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


GATSBY LE MAGNIFIQUE - F. Scott FITZGERALD

4c6f6939

 

 

1383207-gf

 

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

New York, années folles… Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu’une seule personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d’un héritier millionnaire… Avec ce texte devenu un classique, Fitzgerald, sur un air de jazz et une coupe de champagne à la main, met à nu le Rêve américain et écrit l’un des plus beaux romans du XXe siècle, ici présenté dans la traduction de référence, par Jacques Tournier.

 

 

442ewqsu

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

LES ORANGES NE SONT PAS LES SEULS FRUITS - Jeannette WINTERSON

4c6f6939

 

 

les oranges ne sont pas les seuls fruits

 

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« Comme la plupart des gens, j’ai longtemps vécu avec ma mère et mon père. Mon père aimait regarder les combats de catch, ma mère, elle, aimait catcher. » Jeanette n’a pas le droit : d’aller à l’école, de lire, d’avoir des amis et de penser à autre chose qu’à Dieu. Non, Jeanette n’a pas le droit, sa mère ne veut pas. Heureusement il y a Elsie, vieille femme fantasque et pleine de fantaisie, avec qui elle construit des tunnels pour les souris. Et puis les contes et les fables que Jeanette se raconte à mi-voix. Un jour surgit Melanie, l’amie, la confidente, si drôle, si belle, si intelligente. L’amour peut-il avoir ce visage-là ?"

Jeanette Winterson est née à Manchester en 1959. Icône féministe, elle est l'auteur de nombreux romans baroques et irrévérencieux, dont le succès Pourquoi être heureux quand on peut être normal?.

 

 

 

442ewqsu

 

 

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

Posté par LaBretonne29 à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS ET D’ÉLÉPHANTS - Mathis ENARD

4c6f6939

 

 

liv-2674-parle-leur-de-batailles-de-rois-et-d-elephants (1)

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE : 

En débarquant à Constantinople le 13 mai 1506, Michel-Ange sait qu'il brave la puissance et la colère de Jules II, pape guerrier et mauvais payeur, dont il a laissé en chantier l'édification du tombeau, à Rome. Mais comment ne pas répondre à l'invitation du sultan Bajazet qui lui propose, après avoir refusé les plans de Léonard de Vinci, de concevoir un pont sur la Corne d'Or ?

Troublant comme la rencontre de l'homme de la Renaissance avec les beautés du monde ottoman, précis et ciselé comme une pièce d'orfèvrerie, ce portrait de l'artiste au travail est aussi une fascinante réflexion sur l'acte de créer et sur le symbole d'un geste inachevé vers l'autre rive de la civilisation. Car à travers la chronique de ces quelques semaines oubliées de l'Histoire, Mathias Enard esquisse une géographie politique dont les hésitations sont toujours aussi sensibles cinq siècles plus tard.


Né en 1972, Mathias Enard, qui a étudié le persan et l'arabe et fait de longs séjours au Moyen-Orient, vit à Barcelone. Il est notamment l'auteur chez Actes Sud de La Perfection du tir (2003, prix des Cinq Continents de la francophonie), Remonter l'Orénoque (2005), Zone (2008, prix Décembre, prix du Livre Inter) et Rue des voleurs (2012, prix liste Goncourt / Le choix de l'Orient). Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants a reçu le prix Goncourt des lycéens et le Prix du livre en Poitou-Charentes.

 

 

442ewqsu

 

MON AVIS :

 

 

4c6f6939

A DÉFAUT AMÉRIQUE - CAROLE ZALBERG

4c6f6939

 

 

liv-3092-a-defaut-d-amerique

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

Dans un cimetière parisien, on enterre une vieille dame. De loin, une jeune femme venue d'Amérique, Suzan, observe secrètement la scène, tandis qu'une autre, Fleur, se tient au bord de la tombe où repose désormais son arrière-grand-mère, Adèle. Personnalité charismatique et inlassable séductrice qui a, depuis son exil de Pologne après la Première Guerre mondiale, traversé le XXe siècle en indomptable survivante à toutes les tragédies qui en ont endeuillé l'histoire, Adèle défunte semble continuer à exercer sur les vivants une inimitable et puissante emprise. A la lumière du parcours de la disparue magnifique, Suzan et Fleur se voient en effet confrontées l'une à son inaptitude à vivre et à aimer, l'autre à l'enfermement au prix duquel elle tient à distance une profonde blessure affective, chacune en venant à prendre enfin la mesure du legs de souffrance et d'amour dont sa propre existence est redevable.

Sur trois générations et plusieurs continents, alternant les voix au travers de chapitres aussi brefs qu'épurés, Carole Zalberg rend hommage à des femmes qui traversent la grande Histoire dans un savant mélange de détermination et de sensibilité.

Née en 1965, Carole Zalberg vit à Paris. Romancière et poète, elle anime des ateliers d'écriture en milieu scolaire et des rencontres littéraires. A défaut d'Amérique (Actes Sud, 2012) a reçu le prix du roman Métis des lycéens.

 

 

442ewqsu

 

MON AVIS :

4c6f6939

LES DÉBUTANTES - J. Courtney SULLIVAN

 

4c6f6939

 

 

les-dc3a9butantes

 

 

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

"Bree, Celia, April et Sally avaient quitté leurs chambres de bonne et emménagé à l'étage principal. Elles laissaient leurs portes ouvertes pendant la journée et criaient simplement pour se parler. Elles se vautraient sur les divans du salon après un repas du soir, se racontant des ragots et se lisant à voix haute des passages de New Yorker et de Vogue."

Elles se sont connues et aimées à l'université de Smith, haut leu de la culture féministe. Le temps, le mariage, la vie d'adulte les ont séparées, jusqu'à la disparition de l'une d'entre elles.
Face aux déceptions de l'existence, rien n'est plus précieux que les souvenirs et les amies des années de fac. Bree, Celia, April et Sally vont s'en rendre compte.



"Si Les Débutantes est d'abord un hymne à l'amitié, c'est également un réflexion passionnante sur l'indépendance des femmes dans notre société. Une réussite." Version Femina

 

 

http://www.franceinfo.fr/livre/a-livre-ouvert/des-histoires-de-femmes-641147-2012-06-09

http://blogs.lexpress.fr/les-8-plumes/2013/03/16/les-debutantes-de-j-courtney-un-roman-remede/ 

https://www.facebook.com/groups/369550106499687/?fref=ts

 

317965_441967222495048_1053985269_n

575886_441900082501762_1026971510_n

 

 

 

 

442ewqsu

 

 

MON AVIS :

 

 

 

 

4c6f6939

 

 

 

 

 

Posté par LaBretonne29 à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,